Ma vie (im)parfaite

entete

Les réseaux sociaux débordent de belles images de parents parfaits posant dans un environnement parfait avec leurs enfants tout aussi parfaits.  Mais comme ils sont beaux et heureux ! Ben plus heureux que nous, hein chéri? On pourrait presque entendre les oiseaux chanter tellement la photo respire le bonheur ! Les entends-tu mon amour?

Ma vie parfaitement (im)parfaite

Mais saviez-vous que ces photos sont souvent prises entre deux crises de larmes et loin de la montagne de vaisselles sales qui traine depuis 2 jours sur le comptoir? Je pète votre bulle, hein?  Et oui! Ces jolies photos « stagées » qui hurlent la parfaite-maman- contrôlant-dont-toute-sa-vie n’est que poudre aux yeux. Car si vous essayez de rendre votre quotidien équivalent à ces photos trop parfaitement parfaites, votre santé physique et mentale en prendra un coup. Et je sais de quoi je parle!

J’ai longtemps été cette fille-là. Cette fille qui souhaitait atteindre ce seuil de parfaite perfection en photo comme dans la « vraie » vie.

J’imaginais mes enfants parfaits ne se chicanant JAMAIS et remplissant ma maison de rires et de bonheur pur. Une maison digne des plus grands magazines avec ma job tellement fabuleuse que tes amies te jalousent. Je souhaitais un corps d’athlète olympique pour cacher ces traces de grossesse encore trop présentes. Et j’avais des dizaines de « passe-temps » qui me permettaient de me dépasser et de « leur » montrer de quoi j’étais capable. LEUR?  Mais c’est qui LEUR? Pourquoi son opinion a une si grande place dans ma vie?!?

Bref, je me suis tellement dépassée pour « leur » prouver que j’étais capable que je suis arrivée au bout. Au bout de moi-même, au  bout du rouleau, au bout de mon seuil de tolérance physique et mental.  Et ça, c’est l’boutte plate de l’histoire… Je suis tombée dans la dépression et c’est à ce moment-là que je me suis prise en main

#PlusJamaisCOMPAREnt

Maintenant, je vois la grossièreté de mon ancienne vie. Et ces photos parfaitement parfaites sur les réseaux sociaux ne me servent maintenant que d’inspiration et non d’obligation.

Ma vie parfaitement (im)parfaite #PlusJamaisCOMPAREnt La TesteuseJ’accepte maintenant cette montagne de linge sur le divan.

J’accepte le bordel dans la chambre des enfants.

J’accepte que la maison ne soit pas propre à mon goût.

J’accepte aussi que les enfants se chicanent.

J’accepte de prendre des raccourcis au souper.

J’accepte de sortir pas peignée ni maquillée.

J’accepte de prendre du temps pour moi. Sans but précis.

J’accepte mon corps de maman.

Je m’accepte et j’accepte ma vie!

Donc pour célébrer la vraie vie de parent, Quaker nous invite à adhérer au mouvement #PlusJamaisCOMPAREnt.  Le moment est venu de nous soutenir dans cette vie parfaitement imparfaite et de célébrer ensemble ces moments bruts et authentiques que nous vivons TOUS! Pis c’est parfait comme ça!

Alors, vous embarquez avec moi? 🙂

http://www.quakeroats.ca/fr/plusjamaiscomparents

Bien que je reçoive des avantages de la part de Quaker, les écrits sont 100% les miens.

Commentaires

commente

Aucun commentaire

Les commentaires sont désactivés

Suivez-moi