On a testé le yoga au mur

Yoga au mur La Testeuse

Un coup de cœur! Un état de grâce, de béatitude et de vaporeuse légèreté… Ce n’est pourtant pas dans mes habitudes. Je suis plutôt du style vitesse- défi- performance. Mais aussi du genre cortisol (hormone du stress) beaucoup trop élevé. Après le cours de yoga au mur, suivi chez Espace Santé MurMur yoga, l’état extraordinaire dans lequel je me suis retrouvé demeure encore indescriptible; un mystère irrésolu et totalement incompréhensible, pour la raison.

Si je vous dis «petit studio mignon, pignon sur rue à Boucherville, tout près de l’eau…». Les images s’installant dans votre cerveau, tournent-elles autour du calme, de la sérénité, du bient-être? De l’extérieur, MurMur yoga c’est un peu ça. Pourtant, à l’intérieur, c’est aussi des cordes, des sangles, des ancrages… Si le tapis de yoga traditionnel trouve ici quand même sa place, il est souvent astucieusement remplacé, par l’optimisation… des murs. Étrange? Non. Différent et stimulant : oui!

Le yoga au mur: Témérité, intrépidité et bizarreries?

Tant qu’à plonger, plongeons! Perdre volontairement ses repères, décider consciemment de se suspendre la tête en bas; tout cela demande de croire en ses capacités personnelles, autant qu’en la solidité des boulons qui retiennent les installations! Avouez que rien que d’y penser, vous ressentez une petite dose d’adrénaline. Mais vous vous demandez également si vous pourriez y arriver. Vrai?

MurMur yoga ne tourne pas qu’autour des cloisons de son studio. Chaque personne pourra y trouver un cours à son image. Ceci dit, le yoga au mur ne s’adresse absolument pas qu’aux audacieux courageux n’ayant peur de rien. Travaillant beaucoup l’alignement du corps, Sandia, l’enseignante, adapte son cours à sa clientèle, selon plusieurs paramètres. Elle centre sa pratique autour de 5 thèmes majeurs : ouverture des hanches, inversion, extension, rotation et renforcement du dos. Aucune base spécifique nécessaire pour ce cours, cela dit tout de son accessibilité.

yoga-mur2Les enseignements

Malgré ma naturelle hyperextension des hanches, certaines positions me demandaient beaucoup. «Si vous ne respirez pas en profondeur, la gorge bien ouverte, c’est que vous êtes dans la performance. Sortez de là!» lançait doucement Sandia, justement aux moments où j’y étais. Mais comment devinait-elle? «Se grandir est plus important que la torsion»; ah oui, j’oubliais…

Mais c’est à la suite de la position inversée que j’ai ressenti la fluidité, le «de kessé»? Je flottais, littéralement, mais mes jambes me semblaient en béton. C’était comme si mon corps, n’était plus tout à fait sur le même axe que ma tête. Weird, mais tellement apaisant! Si bien qu’après le cours, zen et comblée (et incapable de conduire!), je suis demeurée assise, à boire une tisane bien chaude avec la prof, une participante et l’accueillante propriétaire Marie-Christine. Comme cette dernière l’a si bien souligné, sourire aux lèvres : c’est ça, MurMur yoga!

yoga-murTout comme moi, aux côtés de Sandia et de Marie-Christine, vous vous sentirez tout à fait chez vous. Quelques heures après le cours, j’appréciais encore l’effet tranquillisant de la pratique. Tout un exploit quand même, que d’arriver à calmer les 100 kilos de dynamite que j’incarnais à mon arrivée. Peut-on qualifier ce phénomène de pharmacothérapie naturelle?

Valérie Bilodeau- Blogueuse

Pour consulter les horaires et les types de cours : murmuryYoga au mur La Testeuseoga.com

 

Commentaires

commente

Suivez-moi