Le Lactose : Définition, Intolérance et recette

le lactose la testeuse

On entend de plus en plus parler du lactose et de ses effets indésirables. Mais qu’en est-il vraiment? Devrions-nous cesser sa consommation ou continuer d’en ingérer allègrement à notre régime? Pour vous aider à démystimifier la chose, voici un petit topo sur le lactose.

Définition

le lactose la testeuse

Le lactose est un glucide présent naturellement dans le lait des mammifères. Mais pour être bien assimilé par l’organisme, le lactose doit être scindé par l’enzyme lactase.

Mais l’humain, une fois sevré, ne conserve souvent pas suffisamment de lactase pour bien digérer et absorber le lactose. En effet, seulement 30% de la population mondiale pourrait bien le tolérer.

Intolérance

L’intolérance au lactose est en fait, l’incapacité du corps à digérer complètement le lactose. Cette intolérance n’est pas fatale, car elle n’est en rien liée à une allergie alimentaire. En fait, les symptômes ressemblent à des inconforts gastro-intestinaux tels que des ballonnements, des douleurs abdominales et de la diarrhée pouvant apparaitre de 30 minutes à 2h après l’ingestion.

Mais malheureusement, il n’est pas possible d’évaluer la quantité à ne pas dépasser lorsque l’on est intolérant, car la sévérité des symptômes varie en fonction du niveau de tolérance de chaque individu.

Quoi faire ?

La majorité des gens intolérants vont éviter la plupart des produits contenant du lactose. On en retrouve dans le lait, bien sûr, mais aussi dans plusieurs produits dérivés. La crème glacée, le fromage et même certaines sauces et trempettes font partie de cette liste. Pour les intolérants, la lecture de la liste des ingrédients est aussi essentielle. Ils rechercheront ainsi la présence de lactalbumine et lactoglobuline, de beurre ou beurre clarifié, de caséinate et caséine, de lactosérum et lactulose, de poudre de petit lait solides et poudre de lait ou de protéines lactohydrolysées.

Heureusement, plusieurs produits sans lactose se retrouvent maintenant sur le marché : lait sans lactose, yogourt sans lactose, fromage sans lactose, etc. Il est aussi possible de se tourner vers certains produits tels que le lait de soya et autres boissons à base de végétaux si on aime le goût.

Yogourt crémeux probiotique sans lactose

Certains produits comme le yogourt, sont généralement bien assimilé, même pour les personnes intolérantes. De plus, en ajoutant des probiotiques, vous activerez le corps à produire les enzymes nécessaires à la bonne digestion du lactose. Voici donc une délicieuse façon de déguster vos produits laitiers préférés, sans compromis!

sans-lactose

Ingrédients

Préparation

  1. Verser le lait dans un grand chaudron. Chauffer le lait à feu moyen pour que le lait atteigne une température de 180 ˚F. Remuer fréquemment pour empêcher le lait de coller ou de déborder. Lorsque le lait atteint la bonne température, retirer du feu et laisser refroidir jusqu’à ce que le liquide soit à 105 ˚F à 113 ˚F.

*Il ne doit pas être trop chaud pour ne pas tuer les cultures actives contenues dans le           yogourt.

**Si vous êtes pressé, vous pouvez placer le chaudron dans un bain de glace.

  1. Ajouter la culture dans le lait et mélanger doucement au fouet jusqu’à obtenir une consistance homogène. Verser le lait dans le contenant de la yaourtière prévu à cet effet. Le temps d’attente varie entre 5-7 heures. Vérifier l’épaisseur et la saveur avant de replacer le yogourt dans la yaourtière. Faire refroidir au réfrigérateur avant de déguster.

Pour toutes mes astuces Yogourt, consulter l’article  Comment faire son yogourt maison 

sans-lactose-3

Pour d’autres idées recettes, visitez le site Yogotherm.

Bien que je sois ambassadrice pour Yogotherm et que j’aie reçu une compensation pour l’écriture de ce billet, les opinions émises dans ce texte sont honnêtes et sont à 100 % les miennes.

 

 

Commentaires

commente

Aucun commentaire

Les commentaires sont désactivés

Suivez-moi