5 trucs de maman pour introduire de nouveaux aliments

5 trucs de maman pour introduire de nouveaux aliments La Testeuse

Je sais comme il peut être stressant de commencer l’introduction d’aliments solides à votre petit bébé. Voici donc mes 5 trucs de maman pour guider votre introduction et vous assurer que bébé mange tous les nutriments dont il a besoin pour bien grandir.

Mes 5 trucs de maman pour introduire de nouveaux aliments

1) Choisir « LE » moment

Assurez-vous que bébé est de bonne humeur, en santé et dans un environnement calme avant d’introduire de nouveaux aliments. Il sera ainsi plus apte à collaborer avec vous et l’heure du repas deviendra un moment agréable à partager.

Fait vécu : Éloignez les frères et les sœurs trop bruyants lorsque bébé mange. Ceci aidera au bon déroulement du repas et évitera de lui faire perdre tout intérêt pour cette délicieuse purée de pois chiches préparée avec tant d’amour!

2) Le test du 2 jours

Servez un seul nouvel aliment à la fois et testez-le pendant 2-3 jours avant d’introduire le prochain. Vous pourrez ainsi détecter plus facilement les réactions d’inconfort ou d’allergie de votre bébé.

Fait vécu : Non, bébé ne se tanne pas de manger 5 fois la même chose dans sa semaine. Chaque nouvel aliment introduit est déjà une saveur de plus à son petit répertoire gastronomique!

3) Aliments à privilégier

Santé Canada et le guide Mieux vivre avec notre enfant conseillent maintenant d’introduire les aliments riches en fer en premier. Le fer joue un rôle important dans le développement de bébé. Privilégiez donc les œufs, les céréales pour bébé enrichies de fer, la viande et la volaille, le poisson, le tofu et les légumineuses avant de lui servir d’autres aliments. Une fois introduit, vous pourrez ensuite lui présenter n’importe quel autre aliment, dans l’ordre que vous désirez.

Fait vécu: Mes bébés adoraient manger! Mais la viande n’était pas leur aliment préférée… J’aurais aimé pouvoir leur servir les œufs entiers bien avant 1 an. C’est tellement bon et simple à cuisiner!

les-oeufs4) N’insistez pas

Un bébé peut avoir besoin de plusieurs essais avant de vraiment apprécier un nouvel aliment. Mon conseil : continuez de lui offrir régulièrement ces mêmes aliments sans le forcer.
Mais il arrive aussi que bébé n’ait pas faim cette journée là. Restez positifs et ne forcez pas. Il est important de conserver un climat agréable et sans pression pour bébé. Écoutez-le!

Fait vécu: Il m’est arrivée d’être désespérée par ce bébé qui ne mangeait pas les quantités recommandées «dans les livres »ou qui refusait ce nouvel aliment si bon pour sa santé. Faites-lui confiance. La faim peut varier d’une journée à l’autre. Et faites-vous confiance. Votre instinct est beaucoup plus fort que vous ne le croyez et les livres ne connaissent pas votre bébé!

5) La texture

L’avantage de faire ses propres purées est que l’on peut ajuster la texture de nos purées selon les préférences de notre bébé. Débutez toujours avec une purée lisse que vous changerez après quelques semaines, si votre bébé est prêt.

Fait vécu: Rendu au 3e bébé, j’ai appris à faire de plus petites quantités de purée à la fois afin de m’ajuster à son évolution et à ses préférences. Bébé change rapidement et ne mange pas tant que ça au début. Donc après quelques semaines de purées lisses, mon 3e bébé mangeait déjà les mêmes légumes que nous, mais écrasés à la fourchette ou en petits morceaux. Quel bonheur de ne pas avoir à faire 2 repas pour la famille!

Quelques idées recettes

Une fois qu’on a introduit plusieurs aliments, il est maintenant possible de cuisiner un peu plus fancy. Mélangez les saveurs, variez les textures, explorez vos talents de chef! Laissez bébé découvrir son assiette avec les doigts, donnez-lui le droit de se salir en masse, bref, laissez-le apprendre le plaisir de manger!
Pour vous inspirez un peu, voici une recette vraiment facile que mon bébé adorait « dans le temps ». Je la cuisine donc ici pour vous dans ce petit vidéo.

Pour plus d’inspiration, visitez le site www.lesoeufs.ca/bebe pour de délicieuses recettes!

Décharge : Bien que ce témoignage soit généreusement commandité par « Les producteurs d’œufs du Canada», les opinions et le langage qu’il contient sont les miens, et ils ne reflètent d’aucune façon «Les producteurs d’œufs du Canada».

 

Commentaires

commente

Aucun commentaire

Les commentaires sont désactivés

Suivez-moi