TDA : problématiques de la médication et solutions

TDA : problématiques de la médication et solutions La Testeuse

Maudit TDA ! 13523911_10153626271567694_1441342361_o

Bon, c’est dit. En y réfléchissant bien, ce n’est peut-être pas tant la problématique en elle-même qui m’énerve, que les effets secondaires associés à la MÉDICATION… qu’il faut apprendre à DOMPTER! Ça me frappe en plein visage : je dois revisiter mes confortables habitudes sportives pantouflardes… Voici donc les problématiques de la médication et quelques solutions à envisager.

Intervalles et valse des hauts le cœur

L'asthme et le sport La TesteuseImpossible de faire des entraînements fractionnés. Du moment que j’essaie de pousser un peu, les hauts le cœur se joignent à mes jambes pour former une houle sournoise. Et puis merde! C’est tellement la meilleure pratique pour s’améliorer… C’est devenu impossible. Vraiment? Mes choix:

  1. A) Réfléchir vraiment à ce que je veux et à ce que je suis
  2. B) Chialer contre cet état de fait et m’apitoyer sur mon sort
  3. C) Tester les intervalles à différents moments de la journée

Je DETESTE le fractionné. Ça a toujours été. Je peux donc choisir d’en rire un peu et de faire mes distances en augmentant doucement le tempo, sans trop forcer. Je pourrais par contre aussi les tenter au moment où je n’ai plus de médication dans le corps; en soirée. Ah; c’est à essayer!

SOLUTION: A et C

Alimentation en constante fluctuation

TDA : problématiques de la médication et solutions La TesteuseL’heure du lunch peut se transformer en véritable petit calvaire… Manger peut me prendre 1 heure. Ou 3 minutes! Je dévore ou je picore. Mon corps et mon système nerveux ne semblent pas toujours d’accord sur la conduite à tenir. Plusieurs options:

  1. A) Réduire mes entraînements puisque j’ai moins de carburant, donc moins d’énergie
  2. B) Lâcher prise: advienne que pourra, je ne me préoccupe pas de ça
  3. C) M’organiser pour mieux contrôler la qualité, à défaut de la quantité

Cette fois les choix exigent plus de réflexions. Ai-je vraiment moins d’énergie? Je cours les mêmes distances et je soulève les mêmes poids. Questionnant… Lâcher prise; j’aimerais bien y arriver, mais c’est le défi d’une vie! Donc c’est réglé, je devrai tenter le coup côté contrôle de la qualité. Et tendre vers le détachement émotif…

SOLUTION: B et C

Besoin et entraînement

Euh… Hello? Je ressens moins la nécessité absolue de courir sur l’heure du lunch. Avant, c’était l’état d’urgence dans mes cuisses! Mais là… Lorsque j’y vais, c’est plus pour le plaisir de la chose. C’est possible ça?

  1. A) Je fais une maîtrise pour mieux comprendre les liens entre le TDA-I et le sport
  2. B) Questionner tout et creuser chaque question
  3. C) Enjoy pis c’est toute

Dans ma nature personnelle, c’est souvent le «B» qui l’emporte. C’est simple, j’ai besoin de manger, boire et COMPRENDRE! Je dois saisir le pourquoi de tout. Curiosité excessive ou état de fait personnel? Peu importe. On revient par contre encore un peu au «2-B» côté lâcher prise… Oui, oui, j’y travaillerai. Donc: tenter de comprendre un peu, mais surtout apprécier simplement le moment, quand je sortirai courir… pour le plaisir; alléluia!

SOLUTION: B, C… et A un jour!

J’ai soif!

TDA : problématiques de la médication et solutions La TesteuseJe ne suis pourtant pas une grande buveuse, à la base. Mais là, je pourrais faire compétition aux chameaux avant qu’ils ne partent dans le désert! Effets secondaires obligent… Que faire?

  1. A) Pleurnicher sur mon sort
  2. B) Acheter un sac d’hydratation pour la course
  3. C) Endurer, ne pas boire et tenter de parler le moins possible

Certainement pas «A». Quand on me connait un tant soit peu, «C» n’est absolument pas envisageable : je suis un véritable moulin à paroles. Alors ne me reste plus que le «B». Justement, j’ai vu une offre intéressante la semaine dernière…

SOLUTION : B

Comme quoi y’a pas de problème, y’a juste des solutions!

 

Consultez la série de Valérie sur le TDA ici:

TDA-I: Cette mère épouvantable

La pilule du bonheur

Suivez Valérie sur Facebook 

 

Commentaires

commente

Aucun commentaire

Les commentaires sont désactivés

Suivez-moi