5 trucs un peu « girly » pour conserver sa motivation! 

5 trucs pour se garder motivé La Testeuse

Et oui! J’ai réussi à utiliser le mot « girly » à travers un de mes billets. Je suis plutôt du style à aduler Rammstein et à vouer un certain culte aux jolies têtes de mort. Donc le côté « girly-girl » de moi-même n’émerge pas souvent. Pourtant, récemment, j’ai réalisé qu’on pouvait associer cet adjectif à mes grands trucs pour rester motivée.  Voici donc mes 5 trucs de fille!

5 trucs pour se garder motivé

1- OSER

Je suis assez solitaire dans mes entraînements. En vérité, je crois que j’ai souvent peur de me retrouver bonne dernière au travers d’un groupe. Mais j’ai adhéré à plusieurs groupes sur les réseaux sociaux. C’était la première étape. J’ai même ensuite osé faire une sortie de course avec un d’entre eux. Et j’ai eu tellement de fun!!! J’ai assisté également à une conférence organisée par un autre groupe. Soirée sous le thème de la santé… Et de la beauté! Moment fort agréable et qui plus est, très instructif. Drôle de concepts à mélanger au départ, mais qui se marient très bien au final. De toute façon, les petits cadeaux reçus à la fin ont achevé de me convaincre des bienfaits de cette soirée! Osez, osez, osez!

2- VARIER LES PLAISIRS

Courir (ou marcher, ou pédaler, ou « crossFiter » ou nager…) c’est agréable. Mais amener les enfants un après-midi, ça permet une approche différente avec notre sport. On ancre ainsi un lien positif avec l’exercice physique chez nos minis, tout en les gratifiant d’un souvenir important avec maman. Au vélo, à la marche ou à la course, c’est assez facile. Mais qu’en est-il du gym? Osez donc demander si les enfants pourraient bénéficier d’un entraînement? Dans mon cas, le coach accepte toujours avec grand plaisir. Il adapte tout à leur condition. J’en profite toujours pour les mitrailler de photos. Fous rires garantis en les regardant par la suite! Chaque trace positive laissée dans l’enfance saura marquer et retrouver son chemin…

Je compte bien aussi appliquer ce même principe de « faire différemment » l’été prochain avec madame Abbie, la petite nouvelle à quatre pattes dans la famille. D’ailleurs, pourquoi ne pas redécouvrir les sports de saison d’une toute nouvelle façon? Abbie a bien aimé le patin autour de l’anneau de glace, mais surtout les glissades en grimpant tour à tour sur le dos des enfants! Gageons que le vélo ne la laissera pas indifférente non plus…

5 trucs pour se garder motivé 2

Varier les plaisirs, c’est aussi diversifier les sports. Certains conserveront toujours leur petit velours dans l’échelle de nos préférences. Mais pourquoi ne pas réessayer les skis de fond qui prennent la poussière au sous-sol depuis plusieurs années? Tout à côté, peut-être découvrirez-vous de grands vestiges inspirants tels que des palmes, une raquette de tennis ou de badminton?

3- GOÛTER LES PLAISIRS COUPABLES         

Chaque fois que j’ajoute une séance à mon Application, gardienne visuelle et virtuelle de mon quotidien, j’éprouve un plaisir particulier à voir le cercle des couleurs, formé par les différents types d’entraînement, se refermer sur lui-même. Lime à côté de framboise, puis orangé… Plus je fais de sports différents, plus le cercle est formé de couleurs variées. C’est la multiplication des Skittles!!! Chaque entraînement ajouté fait monter les minutes d’entraînement et je trouve ce phénomène très stimulant! Là, vous souriez, j’ai raison? C’est que ça vous ressemble ça, hein?

5 trucs girly

 

Un autre délice de culpabilité, c’est de me garder du temps pour jouer sur ma « playlist » de course. J’aime la mettre à jour, supprimer certaines chansons, ajouter de nouvelles découvertes… Bonheur décuplé quand c’est mon 10 ans qui me fait des suggestions!

4- VISUALISER

C’est un truc vieux comme le monde. Mais pour encore mieux y arriver, j’ai appris nouvellement à me dessiner. Oui, je me suis prêtée plusieurs fois au jeu, même si je suis si habile que je réussis l’exploit de faire des « bedaines » à mes bonhommes allumettes. Bizarre comme concept, me direz-vous? Non, parce que ce dessin, on peut le toucher, le regarder et lui donner vie tous les jours. Je le place à un endroit stratégique, pour être bien certaine de le voir 150 fois par jour: sous le téléphone du bureau! Oserez-vous?

5- VOIR L’INVISIBLE

Être en forme, en santé, qu’est-ce que ça veut dire vraiment? Lors de récente prise de sang, mon médecin me félicitait des résultats: ces derniers parlaient par eux-mêmes. J’ai reçu un autre magnifique compliment, alors que de futures infirmières auxiliaires s’activaient autour de mon bras de cobaye, à prendre différents signes vitaux. Alors que la jeune étudiante s’exécute, elle me lance littéralement: « Mais vous avez un véritable pouls d’athlète! » Petit rictus intérieur: encore un effet « invisible » sur ma santé, qui devenait bien visible.

Au final, peu importe ce qui vous motive. L’important reste de trouver ce qui fonctionne. Que vous soyez inspiré par les couleurs scintillantes des Skittles ou encore l’image angélique des têtes de mort associée à votre musique favorite, laissez-vous aller et… Osez!

Besoins de plus d’astuces? Ne manquez pas les 5 Turcs de La Testeuse pour devenir une Superfit Mom!

Valérie
www.souliersdecourseettalonshauts.com
Facebook Souliers de courses et Talons hauts

Commentaires

commente

Suivez-moi