Lâcher ses enfants lousses

Sélectionner une image à la une pour votre article

Lâcher ses enfants lousses… À l’épicerie!

Cette idée, publiée par Stéphanie Côté sur le blogue Naître et Grandir, m’avait bien fait sourire.

Une idée folle? Non. JE suis folle car il fallait que je teste ça sur mes minis.

20140615-212301-76981960.jpg

J’ai d’abord installé mes petits avec les circulaires, du papier et un crayon (car c’est toujours ce que je fais avant mes courses). J’ai guidé mon grand pour le partir et le menu se dessina tranquillement.

20140615-212343-77023263.jpg

Une fois au supermarché, ils étaient en feu. Mais pas juste en feu dans la section des cochonneries. Non. En feu partout, dans toutes les allées et tout le temps que dura l’épicerie.

« Aaaaaah mamannnnn du melon d’eau, j’en veuuuuux! Oooooh des raisins, ces bananes, les oranges là-bas et 10 piments. » hurla Florence la charmante difficile.

Bébéchou regarda la scène tout sourire. Elle approuvait ses choix, c’est clair!

 » Mon grand, on a déjà des raisins » dis-je.

« On a pris des verts mais pas de rouges. » argumenta Thomas-le-brave. « On prend aussi pleins de concombres maman parce que c’est mon nouveau légume préféré. Et des patates, il faut pas oublier les patates. As-tu pris les patates? Peux-tu me donner les patates? Elles sont là maman. Maman? Mamaaaannnn?!?!?! » lira-t-il de son plus profond.

Vous imaginez le portrait? Mais à ce moment là, je les trouvais encore cute. L’escapade ne faisait que commencer…

20140615-212424-77064801.jpg

Il y eu quelques bouderies par-ci par-là (parce que mettre 4 boîtes de céréales pas « en spéciales », pas trop nutritives et presqu’identiques ça fera!). Mais chacun trouva finalement son compte.

20140615-212453-77093329.jpg

Ah le coin des homards… Ce lieu magnifique qui attire toujours mes petits et fait oublier tous leurs soucis. Saviez-vous que les enfants n’étaient jamais pressés et profitaient de chaque instant (même chez le poissonnier)? Donc soyez patients si vous tentez l’expérience à la maison. Car ce sera long, promis.

Sachez que pendant ce test trrrrès scientifique, mes enfants ont travaillé la planification, fait face à la conciliation, peaufiné leur argumentaire et appris à vivre de (petites) déceptions. Mais ça, c’est la vraie vie les minis! Pour nous, ça se résume à ça le test de l’épicerie.

La Maman Testeuse

Commentaires

commente

Suivez-moi